Abreuvoirs et mangeoires : accessoires basiques dans le quotidien de votre cheval !

  • Publié le 13 avril 2018
  • 3
  • 2

Qu’il soit logé en intérieur ou bien extérieur, le cheval doit être en mesure de pouvoir s’abreuver et d’accéder facilement aux aliments autres que le foin, qui lui sont fournis. L’eau, consommée par chaque cheval, tout au long de la journée, doit être propre et à volonté. Concernant les aliments, mangeoires et rateliers doivent être à bonne hauteur et fixés correctement. En somme, rien de bien compliqué, mais il est important de miser sur du matériel de bonne qualité, qui vous fera gagner un temps précieux dans l’entretien de vos chevaux. Equishopping vous propose une revue sur les principaux types d’abreuvoirs et de mangeoires pour vos chevaux.

Au pré

Un cheval au pré, doit pouvoir s’abreuver par tous les temps. Si vous n’avez pas de système d’irrigation automatisé, ou de point d’eau naturel dans la zone de pâture, un remplissage régulier des abreuvoirs est à prévoir. Afin de voir grand, les bacs avec une contenance de plusieurs centaines de litres, sont fortement conseillés. En été, cela permet d’anticiper sur l’évaporation, et en hiver, par période de gel, l’eau mettra davantage de temps à se solidifier. Si vous avez la chance de faire arriver l’eau jusqu’à vos prés, ne vous posez pas de questions : des abreuvoirs à niveau constant, voire aussi anti gel, sont disponibles sur le marché. Évidemment, cela ne dispense pas de l’entretien, de la vérification de la propreté, et du bon fonctionnement des abreuvoirs, mais vous aurez l’esprit tranquille, si d’aventure vous deviez vous absenter quelques jours. Afin de comprendre pourquoi il est indispensable que le cheval puisse boire en continu, il faut avoir en tête que ce dernier boit à minima, 5 litres d’eau par 100 kilos de poids corporel. Les températures, l’activité physique, le fait qu’une jument soit pleine ou non… sont des facteurs à prendre en considération. Si de surcroît votre cheval dispose de fourrage sec en complément de l’herbe, ses besoins en eau seront plus importants, même si les températures ne sont pas élevées.

Au sujet des mangeoires, les avis peuvent différer. Un cheval au pré, nourri à même le sol, mangera à priori plus lentement puisqu’il sera à l’affût du moindre grain perdu dans l’herbe. À condition que le sol ne soit ni boueux ni poussiéreux, cette solution se tient. Si plusieurs chevaux sont présents dans le même périmètre, les mangeoires individuelles peuvent constituer des routines, et chacun ira se nourrir à son emplacement habituel. Si deux ou trois chevaux sont dans un même pré, et qu’un abri est à disposition, pourquoi ne pas installer les mangeoires au niveau de l’abri ? En hauteur, bien séparées les une des autres, elles permettront aux chevaux de s’alimenter au propre et la nourriture non consommée se conservera mieux qu’en restant à même le sol. Les mangeoires mobiles (du type mangeoire à pneu), ont l’avantage de pouvoir être déplacées. D’un pré à un autre, ou au sein d’une même pâture, pour espacer les chevaux gloutons ou querelleurs. L’essentiel étant que tout le monde puisse manger au calme, avec des rations personnalisées si la quantité diffère d’un colocataire à un autre.

En règle générale, les chevaux piétinent aux endroits où ils ont pour habitude de trouver le foin, l’aliment, et l’eau. Afin de préserver les sols, et d’éviter un surplus de boue durant les périodes humides, l’empierrement de ces endroits peut s’avérer bien pratique. Non seulement vous serez plus à l’aise si vous oubliez la paire de bottes en caoutchouc, mais vos chevaux auront les pieds plus secs également ! Dans le cas où des mangeoires mobiles sont utilisées, la problématique est moins ennuyeuse.

Au box

Un cheval au box a systématiquement accès à un abreuvoir automatique, ainsi qu’à une mangeoire. Chaque structure, décide ensuite du niveau de sophistication consacré à ces dispositifs. Les abreuvoirs sont déclinés selon plusieurs détails. Ils peuvent être à tube, à palette, ou à niveau. La structure globale peut avoir différentes natures : fonte/émail/aluminium, pvc, plastique… Même spécificités que les abreuvoirs à disposer en extérieur, il peut y avoir un système anti gel. Certains individus peuvent jouer et machouiller les rebords des abreuvoirs : pour éviter une détérioration précoce, mieux vaut miser sur du solide en investissant directement dans des matériaux robustes.

Les mangeoires, quant à elles, sont de plus en plus variées en termes de modèles. Simples, d’angles, associées à un tiroir afin d’éviter de rentrer dans le box, sélectives (principalement dédiées aux poulains), il y a pléthore dans les choix. Afin qu’à l’usage, les bords ne se déforment pas, il est intéressant de privilégier des modèles avec extrémités renforcées, et penser à des systèmes de fixations résistants. Un cheval ira chercher jusqu’à la plus petite miette aux fins fonds de sa mangeoire, avec une force proportionnelle au gabarit.

En voyage

Bien sûr, lors de déplacements, le traditionnel seau fera parfaitement office de mangeoire provisoire et d’abreuvoir de fortune ! Dans des box préfabriqués ou si votre cheval doit rester abrité en van/camion quelques instants, les mangeoires à crochets sont une alternative idéale.

Vous l’aurez compris, les mangeoires et les abreuvoirs sont une question d’organisation et de pratique. Les choix sont variés, et certaines personnes préfèreront un modèle plus qu’un autre.

Vous avez trouvé cet article intéréssant ?

A propos de l'auteur

equishopping

Fondé en 2008, EquiShopping.com propose des outils de recherche conviviaux, un contenu attractif et un système de navigation rapide qui permettent aux consommateurs de trouver, comparer et acheter avec confiance. Les cavaliers et les propriétaires de chevaux peuvent utiliser le moteur de recherches ou la navigation par famille de produits pour consulter les offres des marchands. La navigation est divisée en grandes familles : selles, briderie, équipement cavalier, équipement cheval, écurie, transport, livres, multimédia, cadeaux, art, vacances et immobilier ; et des centaines de sous familles. Ils peuvent aussi accéder à une sélection de produits classés par discipline équestre (dressage, CSO, endurance, complet...) ou encore par marque. A ce jour, plus de 400 marques sont référencées. Le visiteur a également accès à la fiche de présentation du marchand sur laquelle il retrouve notamment, les conditions de vente et de livraison du marchand, la localisation du magasin physique, les programmes de remise, fidélité ou encore parrainage d'amis. Dans les prochains mois, de nouveaux services seront développés avec pour objectif d'améliorer la recherche, la comparaison et l'achat de produits et de services pour le cheval et le cavalier sur Internet.