Le kit de maréchalerie de dépannage

  • Publié le 3 octobre 2018
  • 6
  • 1

Les propriétaires de chevaux le savent bien, la perte d’un ou plusieurs fers entre deux passages du maréchal ferrant arrive assez fréquemment. Il se peut que votre maréchal ne puisse pas venir en urgence pour remettre la chaussure manquante… Dans un autre contexte, le kit de maréchalerie peut être obligatoire. En l’occurrence lorsqu’un cavalier et sa monture se lancent dans des épreuves de Trec, d’Endurance ou bien tout simplement lors de longues randonnées ! Equishopping vous propose une description des objets incontournables de ce fameux kit, comment le choisir et dans quels cas il peut s’avérer indispensable !

De quoi se compose le kit de dépannage de maréchalerie ?

De manière générale, lorsque l’on désire acheter un kit tout prêt, plusieurs outils s’y trouvent presque systématiquement. On peut tout aussi bien constituer soi même son propre kit. Regardons en détails les basiques dont il est judicieux de se munir.

Les kits les plus “rudimentaires” proposent ces différents accessoires :

Les plus fournis disposent en sus de ces outils :

  • une dégorgeoir
  • un brochoir
  • une rénette
  • une pince à river

Lexique rapide afin d’éclairer les plus néophytes en matière de maréchalerie de secours

Beaucoup de femmes et hommes de chevaux ont entendu parler des outils cités précédemment… Cependant, comme ces objets sont surtout utilisés par votre maréchal ferrant, il ne serait pas surprenant que les termes de “tricoise, dégorgeoir, et autre rénette”, nécessitent d’être explicités.

Rogne pied : comme son nom l’indique, le rogne pied permet de retirer le surplus de corne. Il a l’apparence d’une sorte de couteau. Le maréchal l’utilise pour parer le pied.

Dégorgeoir : permet d’entailler la paroi du pied, en vue d’y établir le rivet.

Tricoise : il existe plusieurs sortes de tricoises, mais la principale fonction de cet outil, est de couper les clous.

Rénette : la rénette dispose d’un manche court et de deux lames courbes. Elle permet d’affiner la fourchette et la sole.

Brochoir : cet outil est un marteau. La partie qui frappe est quasi identique à celle d’un marteau traditionnel, et l’autre extrémité est courbe et scindée en deux parties. Il permet de brocher les clous !

Pince à river : très simplement cette pince permet de recourber les clous après qu’ils aient été introduits dans le pied.

Râpe : cet instrument permet de fignoler le parage et d’optimiser la régularité de la paroi du pied.

Comment choisir son kit de dépannage ?

Il est avant tout question de savoir si son utilisation sera régulière, ponctuelle ou très épisodique. Si vous savez que ces outils n’auront d’utilité que quelques fois chaque année, nul besoin de vous équiper autant que votre maréchal. Ainsi, un kit contenant un rogne pied, une râpe, une tricoise marteau et des clous, suffira amplement. Si en revanche, vous êtes compétiteur(trice) en trec, endurance, ou grand randonneur(se), la possibilité d’investir dans un kit plus complet aura davantage de résonnance.

Si vous décidez de constituer vous même votre trousseau

Une petite mallette ou une pochette robuste feront parfaitement l’affaire en ce qui concerne le contenant. Ensuite, échangez avec votre maréchal afin de savoir s’il peut vous faire don ou vous vendre à moindre prix, des outils dont il ne souhaite plus se servir. C’est également le moment de lui demander une leçon de choses, afin qu’il vous explique comment reposer un fer en cas d’urgence, sans faire de bêtises… Rien de tel que des travaux pratiques pour se sentir d’attaque le jour où vous devrez vous même rechausser votre monture.

Où trouver le kit de dépannage de maréchalerie sur le marché ?

Les distributeurs et fabricants de matériel de maréchalerie sont relativement nombreux, et il est plutôt simple de commander un kit sur internet. Dans les magasins spécialisés et selleries, ce genre de matériel est aussi bien souvent proposé. Comme évoqué un peu plus haut, vous pouvez également en discuter avec votre maréchal ferrant.

Subtilités

Pour les cavaliers qui doivent se déplacer avec leur kit sur de longues distances à cheval, il faut dans la mesure du possible, trouver un compromis en ce qui concerne le poids. Afin de ne pas alourdir le cheval, et par voie de fait, le mettre en difficulté plus qu’il ne l’est déjà en plein effort, n’hésitez pas à bien observer et à soupeser les outils. La manière dont vous les disposerez sur la selle ou dans les pochettes du tapis de selle, sera de même un bon moyen de faciliter la tâche de votre monture.

Vous avez un kit de dépannage qui vous apporte entière satisfaction ? Vos avis et votre expérience nous intéressent et pourront aussi aider la communauté de cavalier dans leurs choix…

Vous avez trouvé cet article intéréssant ?

A propos de l'auteur

equishopping

Fondé en 2008, EquiShopping.com propose des outils de recherche conviviaux, un contenu attractif et un système de navigation rapide qui permettent aux consommateurs de trouver, comparer et acheter avec confiance. Les cavaliers et les propriétaires de chevaux peuvent utiliser le moteur de recherches ou la navigation par famille de produits pour consulter les offres des marchands. La navigation est divisée en grandes familles : selles, briderie, équipement cavalier, équipement cheval, écurie, transport, livres, multimédia, cadeaux, art, vacances et immobilier ; et des centaines de sous familles. Ils peuvent aussi accéder à une sélection de produits classés par discipline équestre (dressage, CSO, endurance, complet...) ou encore par marque. A ce jour, plus de 400 marques sont référencées. Le visiteur a également accès à la fiche de présentation du marchand sur laquelle il retrouve notamment, les conditions de vente et de livraison du marchand, la localisation du magasin physique, les programmes de remise, fidélité ou encore parrainage d'amis. Dans les prochains mois, de nouveaux services seront développés avec pour objectif d'améliorer la recherche, la comparaison et l'achat de produits et de services pour le cheval et le cavalier sur Internet.