Les protections de transport : quel modèle choisir pour protéger au mieux votre cheval ?

  • Publié le 9 avril 2018
  • 5
  • 0

Un cheval, transporté régulièrement ou peu souvent, aura les mêmes besoins en ce qui concerne la sécurité. Un voyage en van ou en camion (voire même en avion ou en bateau !), quel que soit le tempérament de l’animal, n’est pas un épisode anodin. Certains chevaux voyagent très calmement, d’autres auront tendance à gesticuler davantage. La meilleure solution pour limiter d’éventuelles blessures (et donc de mauvais souvenirs suite au transport), reste d’anticiper sur leurs réactions et leurs gestes, à travers une excellente conduite et le port de protections de transport adaptées. Equishopping vous propose un tour d’horizon de ce qui est proposé sur le marché des protections de transport, afin de vous permettre de trouver des modèles confortables et efficaces, pour accompagner au mieux vos chevaux durant leurs voyages.

Le marché des protections de transport

Durant de longues années, les kits de protections de transport, basses et en mousse, étaient utilisés par beaucoup de personnes pour leurs montures. Les modèles ont évolué, et les lignes se sont précisées. Il y a aujourd’hui une distinction entre les antérieurs et les postérieurs. Les fermetures à velcro sont plus larges, plus adhérentes, les genoux et les jarrets sont correctement couverts grâce à des découpes ergonomiques. Les protège queues, pour des modèles assez anciens, étaient fixés au niveau de l’encolure. Ce n’est que depuis une dizaine d’années, que l’on trouve des accessoires de plus en plus sophistiqués. Le néoprène a une place de choix sur le marché du matériel des protections. Peu épais mais absorbant, léger, le néoprène constitue un matériau très intéressant dans le domaine de l’équipement équestre. Les protège queues, les protège nuques, les protège genoux, protège jarrets, sont quasiment tous en cette matière. Certains chevaux trouvent parfois le moyen de se dégager de leurs protections. La solution alternative, à base de bandes et de flanelles (ou cotons américains) a longtemps été (et est toujours) employée. Des fabricants futés, ont mis au point des modèles plus rapides à poser que les bandes, mais tout aussi confortables pour les chevaux. Les guêtres de transport en néoprène, ou les stable boots (les dénominations diffèrent selon les marques). Ces modèles ont pour qualité notoire de ne pas glisser, de se poser rapidement, et de ne pas gêner le cheval.

Du côté des protections plus “poussées”, on trouve donc les protège queues, les protège nuques et les protège genoux/jarrets. Sans surprise, le protège nuque est surtout utile au moment de débarquer le cheval. Parfois, en van principalement, puisque le cheval recule pour sortir, ce dernier peut lever brusquement la tête et se cogner plus ou moins violemment. Les grands chevaux sont les plus disposés à se blesser de la sorte. Les mouvements du cheval pendant le transport, volontaires ou non, peuvent être sources de blessures au niveau des zones peu charnues. On pense aux genoux et aux jarrets… Ainsi, il peut être judicieux d’équiper de ces accessoires, un cheval un peu agité durant les voyages.

Rudimentaires mais non moins importantes, les cloches peuvent aussi avoir toute leur importance. Un cheval déstabilisé peut se déferrer durant un transport. Cas rare, mais ennuyeux quand il s’agit du trajet “aller” vers une compétition ou un endroit éloigné du maréchal ferrant attitré.

Les plus zélés penseront à équiper le licol du cheval, de moumoutes au niveau du chanfrein et des zygomatiques. Une chemise légère peut également rendre plus confortable les mouvements latéraux, et réguler la température en demi saison.

Conseils Equishopping

Équiper son cheval pour le transport, peut parfois relever du casse-tête. Les récalcitrants aux grandes guêtres postérieures, pourraient se voir proposer des stable boots ou bien des cotons associés à des bandes, et le transport ne sera que plus agréable. Favoriser les cloches velcro, qui seront faciles et rapides à mettre et à retirer. Les protège queues en néoprène sont un excellent compromis pour anticiper sur les frottements. Protèges nuque, jarrets, et genoux, sont quoi qu’il arrive de bon aloi. Le cheval en passe d’être transporté, ne doit pas chercher à retirer ses protections en jetant les postérieurs par exemple. Un peu de zèle parfois ne nuit pas, autrement dit, n’hésitez pas à bien emmitoufler votre protégé! Les protections de transport sont à associer à une conduite fluide, l’anticipation est la maître mot à travers tout transport d’équidé. Bien sûr, carottes et friandises dans les poches, pour récompenser tout (bon) volontaire à l’embarquement !

Vous avez trouvé cet article intéréssant ?

A propos de l'auteur

equishopping

Fondé en 2008, EquiShopping.com propose des outils de recherche conviviaux, un contenu attractif et un système de navigation rapide qui permettent aux consommateurs de trouver, comparer et acheter avec confiance. Les cavaliers et les propriétaires de chevaux peuvent utiliser le moteur de recherches ou la navigation par famille de produits pour consulter les offres des marchands. La navigation est divisée en grandes familles : selles, briderie, équipement cavalier, équipement cheval, écurie, transport, livres, multimédia, cadeaux, art, vacances et immobilier ; et des centaines de sous familles. Ils peuvent aussi accéder à une sélection de produits classés par discipline équestre (dressage, CSO, endurance, complet...) ou encore par marque. A ce jour, plus de 400 marques sont référencées. Le visiteur a également accès à la fiche de présentation du marchand sur laquelle il retrouve notamment, les conditions de vente et de livraison du marchand, la localisation du magasin physique, les programmes de remise, fidélité ou encore parrainage d'amis. Dans les prochains mois, de nouveaux services seront développés avec pour objectif d'améliorer la recherche, la comparaison et l'achat de produits et de services pour le cheval et le cavalier sur Internet.