Choisir une chemise et un masque anti insectes pour votre cheval

  • Publié le 24 juillet 2018
  • 4
  • 0

À peine entamée et déjà bien chaude en ce qui concerne les températures : la saison estivale, que tout le monde attend chaque année avec la plus grande impatience… Tout le monde, sauf peut être les chevaux, qui à certains égards et à certains instants, subissent les inconvénients propres à cette période. Pour ne citer que les plus embarrassants : insectes, rayons uv, et poussières. Autant d’indésirables qui peuvent en arriver à gâcher la vie des nos compagnons. Heureusement, des accessoires spécialement conçus pour améliorer le confort des vos chevaux sont présents sur le marché. Equishopping vous propose une petite revue sur ces accessoires qui peuvent s’avérer fort salutaires à bien des égards !

Les masques anti-mouches

Avant d’employer l’artillerie lourde lorsque les insectes et fortes chaleurs commencent à poindre, l’un des premiers recours pour rendre plus confortable le quotidien de vos chevaux, peut être de mettre un masque (même basique). Les mouches et autres arthropodes aiment à venir se loger au niveau des yeux et des naseaux. Avec des périodes d’infestations plus ou moins longues selon les heures de la journée, le masque constitue un premier accessoire quasi incontournable. L’ancêtre du masque tel que nous le connaissons aujourd’hui, fut la bande à franges. Celle ci, connue de bien des cavaliers de plus de 25/30 ans, se fixait aux montants de filets ou de licol, et permettait un premier niveau de protection pour les chevaux montés. Il était possible de la laisser au pré, mais cela sous entendait qu’il que le cheval porte un licol durant de longues heures, pour ne pas dire de longues journées. Pas forcément toujours très agréable. Puis, les véritables masques ont fait leur apparition. Rien à voir en termes de choix avec ce que l’on peut trouver actuellement. Très clairement, c’est bien parmi des centaines de modèles que l’on peut trouver son bonheur (enfin celui du cheval).

Côté détails, la bande à franges reste toujours d’actualité, avec un aspect moins rudimentaire que ce que l’on voyait encore il y a quelque temps. L’accessoire de base s’est vu ajouter des protections d’oreilles, et la possibilité de fixer le tout sans licol. Très pratique pour les puristes, qui voient en la bande à franges un parfait chasse mouches.

En allant plus loin dans les conditions de confort, on rencontre le masque basico-basique, avec têtière et protection des yeux. Celui ci n’englobe pas les oreilles, et s’attache grâce à une bande velcro relativement large sous les ganaches. En “filet” plus ou moins rigide, la zone située derrière les oreilles est bien souvent renforcée avec de la moumoute, afin de ne pas abîmer la peau (bien fine à cet endroit).

Les fabricants et concepteurs de matériel équestre, fort soucieux de proposer toujours plus d’accessoires et d’élargir leurs gammes, ont conçu des masques qui finissent par ressembler à des bonnets. Dans le cas présent, on pense aux masques “luxe” qui englobent les oreilles, et sur lesquels les points d’attaches se font les plus discrets possibles. Ceux ci disposent parfois d’un voile de protection pour les naseaux. Pas bête, puisque cela permet de limiter l’accès des insectes à cette zone, et offre également un filtre face à la poussière (omniprésente dans les zones arides et peu ventilées).

Afin d’éviter les inéluctables frottements (qui dit “frottement”, dit aussi parfois “blessure”), certains masques ont une visière rigide. De la sorte, front et yeux ne sont pas en contact direct avec le filet. Moins de transpiration, moins envie de trouver un support à gratouilles.

Une spécificité qui peut être commune à chacun de ces modèles : le filtre uv. Bête noire des chevaux ayant un passif ophtalmologique compliqué ou sensible, les uv peuvent avoir des conséquences parfaitement délétères. Le marché dispose de masques tant basiques que sophistiqués, et il suffit simplement de bien consulter descriptifs et étiquettes, afin de si oui ou non les uv sont filtrés.

En somme, il est parfaitement possible de trouver un masque adapté à votre cheval, et quel que soit votre budget. Foisonnement de marques, de produits, de canaux d’achat… Reste à connaître les besoins précis de vos chevaux, et ce que vous désirez traiter en priorité !

Les chemises anti-insectes

Les chemises anti insectes connaissent un essor considérable. Dignes descendantes des “nids d’abeilles” en coton que beaucoup de cavaliers ont aussi connues, ce sont désormais de véritables boucliers de protection dont vous pouvez équiper vos chevaux. Même configuration que pour les masques : des centaines de modèles disponibles sur le marché. Avec force d’éléments plus ou moins sophistiqués, les chemises d’été ont plus d’un tour dans leur sac. Regardons d’un peu plus près ces différents produits.

Le principe du nid d’abeilles est toujours repris. Concrètement, c’est une matière “filet” qui constitue les modèles actuels. Afin de limiter la casse, les chemises d’été sont pour la plupart conçues avec des points d’attaches ergonomiques et fonctionnels.  Les couvre cou sont de série sur quasiment chaque modèle. Parfois, de longs sur queues les agrémentent. Paramètre habile, puisque l’os de cette zone descend assez loin, et ses contours où la peau est peu recouverte de poils, représentent un refuge idéal pour toutes sortes d’insectes.Pour les chevaux qui subissent les affres de la dermite estivale récidivante, le marché propose des chemises anti dermite. Un tantinet différentes des chemises d’été basiques, les modèles anti dermite/anti eczéma sont en matières fluides. Cependant, leurs lignes sont plus proches et plus enveloppantes. On pense aisément au parallèle avec une combinaison.

Autre nouveauté disponible dans les bacs, la couverture imprégnée. En plus de diffuser de façon constante un produit naturel (la perméthrine) ayant vocation à faire fuir les insectes, on trouve en même temps une protection uv optimale (conception du tissu et des mailles).

Afin de permettre à ceux qui souhaitent protéger leurs chevaux même durant le travail, des couvre reins d’été sont accessibles. Exact même principe que les chemises, et que les couvre reins d’hiver, mais légèreté et fluidité pour un confort ad hoc au travail ou en balade.

Comme le progrès ne cesses jamais… D’autres accessoires anti insectes, commencent à se démocratiser. Les protections de crinières par exemple, qui limitent à priori efficacement le phénomène de démangeaisons. Surprenantes, mais non moins efficaces : les guêtres anti insectes ! On y pense peu, mais les morsures au niveau des paturons, les agrégats de mouches sur les fanons, sans oublier les zones articulaires où l’on retire régulièrement des oeufs, ont tout autant droit à l’isolement…

Vous l’aurez compris, en matière de protection cutanée, les chevaux peuvent désormais bénéficier de beaucoup d’attributs. Le choix est vaste, les avis tout aussi nombreux. Qu’en pensent les chevaux ? Nous sommes attentifs aux retours sur les produits, faites nous part de vos retours, si certains modèles ont gagné leurs lettres de noblesses. Avez vous constaté des améliorations quant aux démangeaisons dûes à la dermite, après avoir utilisé telle ou telle chemises pour votre cheval ?

Ces avis sont importants et ils permettront d’aiguiller les nombreux propriétaires d’équidés qui chaque année, essuient quelque inconfort au moment de l’été …

Vous avez trouvé cet article intéréssant ?

A propos de l'auteur

equishopping

Fondé en 2008, EquiShopping.com propose des outils de recherche conviviaux, un contenu attractif et un système de navigation rapide qui permettent aux consommateurs de trouver, comparer et acheter avec confiance. Les cavaliers et les propriétaires de chevaux peuvent utiliser le moteur de recherches ou la navigation par famille de produits pour consulter les offres des marchands. La navigation est divisée en grandes familles : selles, briderie, équipement cavalier, équipement cheval, écurie, transport, livres, multimédia, cadeaux, art, vacances et immobilier ; et des centaines de sous familles. Ils peuvent aussi accéder à une sélection de produits classés par discipline équestre (dressage, CSO, endurance, complet...) ou encore par marque. A ce jour, plus de 400 marques sont référencées. Le visiteur a également accès à la fiche de présentation du marchand sur laquelle il retrouve notamment, les conditions de vente et de livraison du marchand, la localisation du magasin physique, les programmes de remise, fidélité ou encore parrainage d'amis. Dans les prochains mois, de nouveaux services seront développés avec pour objectif d'améliorer la recherche, la comparaison et l'achat de produits et de services pour le cheval et le cavalier sur Internet.