Les sangles et les bavettes : revue du matériel présent sur le marché

  • Publié le 16 mai 2018
  • 1
  • 1

Indispensable dans la panoplie de tout cavalier, les sangles ont elles aussi évolué avec le reste du matériel consacré aux sports équestres. Courtes ou longues, selon la configuration de la selle qui y est associée, ces accessoires ont aujourd’hui plus de spécificités que l’on ne peut l’imaginer. En s’inscrivant dans la démarche globale d’amélioration du confort du cheval, les lignes des sangles et des bavettes se sont efficacement modernisées au regard des dix dernières années. Que l’on touche aux matériaux employés, à l’adjonction de plusieurs matières sur un même accessoire, ou la forme dédiée, il était temps qu’Equishopping mette en reliefs ces différents aspects!

Évolution de la sangle traditionnelle

En cuir, en toile ou en coton, les sangles pour selles d’équitation ont longtemps eu les mêmes caractéristiques. Droites et équipées de deux boucles à ardillons à chaque extrémité, c’est comme cela que la plupart des cavaliers de plus de 30 ans les ont connues lors de leurs débuts à cheval! Toutefois, elles étaient déjà dotées d’un anneau en métal en leur centre. Afin de pouvoir utiliser des enrênements, ce détail a su traverser les âges et était commun à tous les modèles. Des élastiques sont arrivés sur certains modèles, à une extrémité.  Afin de favoriser le sanglage principalement. Actuellement, la plupart des sangles et sangles bavettes en sont équipées, et ce , des deux côtés. Les chevaux de cso, par nécessités mécaniques, se voyaient équipés de bavettes amovibles glissées sur la sangle grâce à des passants. Sans trop de surprises, ces bavettes ont été remplacées quasi systématiquement par des sangles bavettes. Les modèles amovibles ayant l’inconvénient de ne pas être bien fixes et de parfois se décentrer. La première innovation apportée fut d’ordre anatomique. Que cela concerne les sangles courtes ou longues, les lignes ont été pensées différemment afin de permettre un confort supplémentaire. Larges au centre, plus étroites aux extrémités, ces nouvelles découpes offrent aux antérieurs plus de mobilité et une compression moins importante. Au sujet des sangles bavettes, rien de particulier, si ce n’est que la bavette est intégrée à la sangle dès le départ, d’un seul tenant. Anneaux ou mousquetons étant toujours présents au centre, en vue de disposer des enrênements. Les sangles d’origine, quelle que soit leur matière, demandaient parfois l’utilisation d’un fourreau. En mouton ou en gel, celui ci avait pour vocation de limiter les blessures dûes aux frottements. En toute logique, le mouton a fini par être intégré à certains modèles de sangles et sangles bavettes. Un peu moins simple d’entretien (poils et transpiration plus compliqués à nettoyer que sur un modèle en cuir), ces sangles sont inspirées des guêtres doublées mouton, et connaissent beaucoup de succès.

Les différents modèles de sangles

En fonction de la discipline pratiquée, le choix de la sangle à associer à votre selle sera plus ou moins conséquent. Prenons l’exemple des cavaliers de dressage, qui automatiquement feront l’usage de sangles courtes. Les selles consacrées étant équipées de longs sanglons. Les personnes qui disposent de selles monoquartiers sont également concernées par la chose. Dans la digne continuité des évolutions techniques qui touchent le marché des sangles en général, les modèles courts peuvent être aussi nombreux que variés. Cuir, nylon, toile, avec ou sans doublure, coupe anatomique… C’est tout de même parmi beaucoup de choix que chacun aura le loisir de se décider! Les cavaliers d’équitation western ont également de nombreuses possibilités en matière de sangles. Particulières du fait qu’elles ne disposent que d’une boucle de sanglage à chaque extrémité, les sangles western ont aussi l’avantage de proposer une grande quantité de détails. Matières respirantes, doublures… tels sont notamment les éléments qui pourront influencer dans l’élection d’un modèle plus que d’un autre.

Les sangles courtes sont majoritairement anatomiques, ou à défaut, en matières ultra légères et respirantes. Pour celles qui sont couplées à des selles monoquartiers, autres que Dressage, l’option bavette est disponible. Les doublures en mouton sont aussi répandues sur ces modèles. Toujours dans un souci de confort, on trouve des découpes asymétriques (type “demi-lune”). L’une des grandes nouveautés sur ce commerce: la sangle courte equi-soft élaborée et distribuée par Stubben. Ayant l’apparence d’un petit scaphandre articulé, le modèle equi-soft a pour qualité notoire de limiter les compressions au niveau de la cage thoracique. Ce dispositif révèle une juste répartition des pressions, et permet au sternum du cheval de ne pas être engoncé. Une doublure mouton est disponible pour cette sangle.

En partant du principe que la plupart des sangles sont anatomiques, il est désormais question de la matière globale. Les puristes se tourneront vers des sangles en cuir, avec ou sans doublure. D’autres préfèreront le synthétique, lavable à l’eau et extrêment simple à entretenir. Le cuir, malgré une manufacture d’excellente qualité, est susceptible de se déformer au fil du temps (on pense par association d’idées, aux étrivières, qui si non inversées sur la selle, finissent par ne plus avoir la même longueur!). Arrive ensuite le choix de la coupe. Comme évoqué plus haut, lignes anatomiques ne signifient pas nécessairement “symétriques”! C’est à l’usage que l’on observe comment le cheval se déplace et comment la sangle “travaille” après les exercices. La question de l’hygiène se pose également. Des modèles avec doublures amovibles et lavables en machine sont proposés. Plutôt habile, lorsque l’on constate que des blessures au niveau du passage de sangle sont dues à un surplus de poussière, de sueur séchée et de poils agglomérés…

Les sangles western n’échappent pas non plus à l’innovation: doublées, anatomiques et pour certaines, en coton tissé. Le seul aspect qui finalement les différencie des sangles traditionnelles,  c’est la boucle unique de sanglage de chaque côté.

Comment se décider dans le choix de la sangle

Tout le monde aimerait s’équiper avec du matériel bon marché, confortable, durable, et simple à entretenir. Afin de trouver la sangle idéale, songez tout de même à la ligne la plus pertinente et agréable au quotidien pour votre cheval. Votre entourage peut être un excellent témoin en termes de retours d’expériences, n’hésitez pas à poser des questions afin de connaître les avantages et les inconvénients au sujet des accessoires dans lesquels vous vous apprêtez à investir. Un cheval de cso trouvera davantage de confort avec une sangle basique, lors de ses séances sur le plat, plutôt qu’avec une bavette par exemple. Pourquoi ne pas réserver une sangle doublée mouton à de grosses séances de travail, ou aux sorties en compétition? De la sorte, et conséquemment aux gros efforts physiques fournis, votre cheval trouvera un réel confort, et vous préserverez plus aisément l’épaisseur et la propreté du mouton…

Prix, couleurs, tailles, lignes, particularité... Le choix est vaste et tous types de prix sont à envisager! En attendant, n’hésitez pas à consulter les rubriques de sangles et bavettes sur Equishopping… Plus de 500 modèles y sont référencés!

Vous avez trouvé cet article intéréssant ?

A propos de l'auteur

equishopping

Fondé en 2008, EquiShopping.com propose des outils de recherche conviviaux, un contenu attractif et un système de navigation rapide qui permettent aux consommateurs de trouver, comparer et acheter avec confiance. Les cavaliers et les propriétaires de chevaux peuvent utiliser le moteur de recherches ou la navigation par famille de produits pour consulter les offres des marchands. La navigation est divisée en grandes familles : selles, briderie, équipement cavalier, équipement cheval, écurie, transport, livres, multimédia, cadeaux, art, vacances et immobilier ; et des centaines de sous familles. Ils peuvent aussi accéder à une sélection de produits classés par discipline équestre (dressage, CSO, endurance, complet...) ou encore par marque. A ce jour, plus de 400 marques sont référencées. Le visiteur a également accès à la fiche de présentation du marchand sur laquelle il retrouve notamment, les conditions de vente et de livraison du marchand, la localisation du magasin physique, les programmes de remise, fidélité ou encore parrainage d'amis. Dans les prochains mois, de nouveaux services seront développés avec pour objectif d'améliorer la recherche, la comparaison et l'achat de produits et de services pour le cheval et le cavalier sur Internet.