L’équipement consacré à la discipline Hunter

  • Publié le 1 août 2018
  • 3
  • 1

La pratique du hunter devient de plus en plus répandue en France, mais c’est chez nos voisins outre Atlantique que cette discipline connaît le plus de succès. Excellente base d’apprentissage pour les cavaliers de cso, le hunter est une école de l'exigence et de la précision. D’une manière finalement logique, c’est de la chasse à courre que cette discipline émane (“hunt” signifiant “chasse”). Les adeptes de ce hobby étant confrontés au gré de leurs traques, à de nombreux obstacles naturels, il fut nécessaire d’entraîner chevaux et cavaliers en dehors des périodes de chasse. Les exigences relatives à l’équipement découlent tout simplement des traditions, et de la sobriété propre à cette discipline.

Hunter Style & Hunter Équitation

Ce sont les types de compétitions hunter. Les épreuves de Style s’attachent à juger la monture. Modèles, tempérament, locomotion, gestuelle, technique et style sur un parcours sont notés. Pas de contraintes particulières au niveau des contrats de foulées. L’allure, l’élégance et la fluidité d’exécution du cheval sur son tour sont les priorité des juges.

Les épreuves dites “équitation”, sont davantage axées sur la technique. Différentes “sous rubriques” sont comprises dans ces épreuves équitation. Les figures imposées, la maniabilité, et grand prix.

Les épreuves de figures de imposées permettent d’évaluer le niveau de dressage du cheval, tout en appréciant l’aisance du cavalier à réaliser le parcours avec fluidité et discrétion dans les aides. La technique et “l’intelligence” équestres ont une importance cruciale.

Les épreuves de maniabilité, comme leur nom l’indique, confrontent le couple à des tracés particuliers. De fait, seront jugées la franchise du cheval, et le savoir faire du cavalier pour aborder le mieux possible les obstacles.

Les épreuves dites “grand prix”, sont en quasiment tous points identiques à celles de cso traditionnel. Une nuance demeure toutefois : des contrats de foulées imposés.

Ainsi, quelles que soient les épreuves de hunter auxquelles il est possible de se soumettre, la précision et l’aptitude à comprendre pourquoi et comment on monte sont les facteurs principaux de la réussite. Le modèle naturel du cheval est également observé par les juges. En grossissant un peu le trait, on peut imaginer que pratiquer le hunter avec cheval de trait pourrait s’avérer compliqué…

Cette discipline permet de parfaitement estimer le niveau de progression d’un couple. Elle témoigne sans équivoque de la rigueur et de la régularité à travers lesquelles le cheval est travaillé.

Une discipline officielle

Hormis en ce qui concerne les jeunes chevaux (dont les règlements et les circuits émanent de la Société Hippique Française), le Hunter dispose des mêmes classifications que les autres disciplines. À savoir : les épreuves Club, Ponam, Amateur, et Pro. La fédération française d’Équitation gère ces circuits, élabore et soumet les règlements. De même, des championnats de France de Hunter sont organisés chaque année.

L’équipement du cavalier de hunter

Le matériel du cavalier du hunter n’est pas aussi bigarré que celui du cavalier de cso. Il est impératif d’en connaître les obligations vestimentaires et autres interdits.

Au sujet du matériel formellement interdit, plusieurs choses :

  • Les éperons à molettes dentées
  • les cravaches de plus de 75 cm de long ou étant faites avec du plomb
  • Les vestes de concours rouges (aux antipodes de la sobriété attendue dans cette discipline)
  • Les genouillères

Matériel et équipement de hunter recommandés :

  • Une veste de concours de couleur sobre, ou le blouson homologué par la fédération française d’équitation
  • Une culotte d’équitation unie (il est de bon ton d’éviter le blanc, et de favoriser la couleur coquille d’oeuf). Si vous optez pour le jodhpur, privilégiez également la couleur écru ou coquille d’oeuf.
  • Une chemise blanche associée à une cravate de ville pour les hommes, et à un tour de cou pour les femmes.
  • Les femmes aux longs cheveux doivent impérativement porter une barrette avec résille.
  • Côté chaussant, les bottes sont autorisées, au même titre que les jodhpurs avec bottines, ou bien l’ensemble bottines/mini chaps.

À noter que les participants aux épreuves de hunter, se doivent d’effectuer reconnaissance, parcours et remise des prix dans la même tenue.

L’équipement du cheval de hunter

Beaucoup de détails à connaître au sujet du harnachement et de la façon dont le cheval de hunter doit être présenté.

Les accessoires interdits :

  • Les étrivières attachées à la sangles, et les pendants d’étrivières qui dépassent le quartier de la selle (cela va à l’encontre de l’esthétisme attendu)
  • Des guêtres aux lanières pendantes
  • Tout dispositif pouvant réduire le champ de vision du cheval (oeillères par exemple)
  • Les bonnets
  • Les rondelles de mors
  • La martingale à anneaux
  • La muserolle allemande
  • Les bandes

La matériel autorisé en hunter :

  • Des guêtres de la couleur du cheval (sauf pour les chevaux dont la robe est grise)
  • Un tapis de selle en forme de selle, aucun tapis, ou bien un simple amortisseur (à noter que lors d’un même concours, si le couple effectue plusieurs épreuves, le matériel doit être identique lors de chaque passage)
  • Des rênes sans arrêtoirs
  • Les embouchures suivantes : mors simples (aiguilles, olives, verdun etc), le mors baucher, le pelham, la bride (uniquement en épreuves Amateur)
  • Les protèges boulets ( pas de doubles coques, ni de matériel trop serré)
  • La muserolle française, combinée, croisée (pas de nose band pour les chevaux en bride)
  • La martingale fixe, réglée de manière lâche et surtout non élastique

Si vous avez une selle marron, le bridon doit être de la même couleur. Et vice versa pour la matériel de couleur noire.

Toilettage et aspect visuel du cheval

Un cheval de hunter doit systématiquement être pionté (sauf individus aux crins tondus/rasés). Les élastiques doivent être de couleur foncée, et quasi invisibles.

La queue, égalisée, et nattée ou épilée/tondue à sa base. Idéalement, les fanons doivent être tondus si très longs et/ou épais. Dans la même veine, les poils de l’auge et des oreilles doivent être taillés. Enfin, et sans surprise, le cheval doit être parfaitement propre, avec un poil soyeux et brillant. Tout détail pouvant laisser penser que l’animal n’est pas en bonne condition physique, sera pénalisé.

Voilà donc un certain nombre de choses à savoir, pour les candidats en hunter !

Vous pratiquez le hunter ? Vous avez des astuces à proposer aux personnes qui désireraient s’y mettre ? Faites nous part de vos expériences !

Vous avez trouvé cet article intéréssant ?

A propos de l'auteur

equishopping

Fondé en 2008, EquiShopping.com propose des outils de recherche conviviaux, un contenu attractif et un système de navigation rapide qui permettent aux consommateurs de trouver, comparer et acheter avec confiance. Les cavaliers et les propriétaires de chevaux peuvent utiliser le moteur de recherches ou la navigation par famille de produits pour consulter les offres des marchands. La navigation est divisée en grandes familles : selles, briderie, équipement cavalier, équipement cheval, écurie, transport, livres, multimédia, cadeaux, art, vacances et immobilier ; et des centaines de sous familles. Ils peuvent aussi accéder à une sélection de produits classés par discipline équestre (dressage, CSO, endurance, complet...) ou encore par marque. A ce jour, plus de 400 marques sont référencées. Le visiteur a également accès à la fiche de présentation du marchand sur laquelle il retrouve notamment, les conditions de vente et de livraison du marchand, la localisation du magasin physique, les programmes de remise, fidélité ou encore parrainage d'amis. Dans les prochains mois, de nouveaux services seront développés avec pour objectif d'améliorer la recherche, la comparaison et l'achat de produits et de services pour le cheval et le cavalier sur Internet.